lundi, décembre 15, 2008

3 commentaires:

clorinda a dit…

Les fueilles se ramassent à la pelle...
Pure Beauté ~*~

Anonyme a dit…

De l'or plein les mirettes!
Une éclaboussure de soleil au beau milieu de la grisaille ambiante.
Comme cette chaleur nous fait du bien !
Qui oserait prétendre que ces feuilles sont "mortes"?

Annick a dit…

je suis émue...