samedi, mai 10, 2008


La Chair de ma Chair ,
le Sang de mon Sang ..
...

15 commentaires:

Maria-D a dit…

Sublimes torsades... de la vie

Anonyme a dit…

...Racines du passé
Tronc du présent
Arborescence future...
Et dans les entrelacs de la mémoire,
Apprendre à vivre debout

@nn@

jackline64 a dit…

Merveilleuse balade que de se promener au fil de tes photos ! Bon w.e. à bientôt

brigetoun a dit…

le sang très caché

Anonyme a dit…

... et le sens très caché aussi brigetoun...

@nn@

Jean a dit…

"J’ai la chance d’avoir parmi mes amis un couple extraordinaire.
Ils totalisent 170 ans à eux deux. Mais lorsqu’on les croise, je peux vous assurer que ce n’est pas leur âge qui nous frappe en premier, mais leur vivacité, leur dynamisme,leur sourire, la lumière qui pétille dans leurs regards malicieux et complices,
Des yeux d’enfants, remplis d’amour….
Le coeur ne peut pas vieillir tant qu'il est imprégné d'amour..."

Extrait du commentaire de " Petite soeur " du 8 mai .

Au Viet Nam , il y a quelques années , j'ai passé une matinée chez un couple qui devait totaliser également 170 ou plus d'années .

De modestes agriculteurs .
Le visage , le regard de chacun d'eux rayonnait !
Ils étaient d'une beauté incroyable !
Certes , leurs rides très nombreuses , profondes , trahissaient leur âge , mais les visages gardaient une beauté qui me stupéfiait !

Leur comportement était en accord avec leur image : ouverture , gentillesse , générosité .
Le couple le plus extraordinaire que j'ai rencontré dans ma vie !

Oui , c'était une personnification de l'Amour .

patrick a dit…

Bonjour, je ne sais pas qui vous êtes, vous avez laissé un mot, chez moi. J'ai été surpris par votre recherche de discrétion exprimé au sujet d'une peinture. Surpris positivement.
Et puis, j'ai lu, l'entête de votre blog, avec lequel, je me sens trés proche, a en être ému, alors j'ai voulu vous l'exprimer dans l'instant.
A bientôt.

Chris a dit…

Si simplement magnifique

Anonyme a dit…

Quelle force, quelle noblesse, se dégagent de ce morceau de « chair » végétale !
On croirait entendre gronder le fleuve de sève qui roule dans ses veines.
Que de blessures, de meurtrissures, dépassées, surmontées, englouties …
Que de joies aussi, tout au sommet des vagues !
L’homme… l’arbre…
Où est la différence ?
La vie à l’état pur !
Merci pour cette belle image !

Petite soeur

Viviane a dit…

Tout simplement de l'écorce!
Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas vu la "réalité" tout de suite, peut-être les couleurs? je ne sais pas.
En tout cas cette image est très suggestive, elle rappelle d'autres images que j'aie en tête et c'est stressant (pour moi) de penser que ce petit morceau d'écorce peut faire surgir autre chose de plus compliqué.

Anonyme a dit…

entrelacs de racines
strates d'écorce
beautés tressées à la Vie


merci Jean pour le partage de ton regard sur toutes ces richesses, les "miennes" ont été mises en lignes il y a deux soirs

Colette a dit…

j'ai oublié de signer

Bruno a dit…

J'aime cette phrase "Le coeur ne peut pas vieillir tant qu'il est imprégné d'amour..."


Bonne semaine jean

pierre a dit…

La vie tricotée, torsadée, veinée
de fibres brisées et raccommodées.

Still a dit…

Magnifique texture.