mercredi, novembre 01, 2006










...

10 commentaires:

brigetoun a dit…

ô merci pour la douceur de la première, et la légéreté

annick a dit…

Je trouve toujours très émouvant, une plante qui ondule son long corps pour chercher la lumière......

Pauline a dit…

Often times the reflection of things can be as beautiful as the things themselves...you make magic with the light, Jean.

pascaloune a dit…

L'ombre des feuillages, c'est poétique et intemporel!

odile b. a dit…

Quand, sous la lumière du moment, l'ombre devient plus présente que l'objet lui-même...

MB a dit…

Deux lumieres, deux couleurs, deux ombres belles.

Carolinade a dit…

mercredi 1e novembre 2006. Les plantes ont dansé, entre l'ombre et la lumière. La lumière traçait leur ombre, leur ombre enjolivait le mur cimenté et tout le monde était gai.

J'adore tout simplement ces jeux d'ombres avec des plantes.

Myblogforyou a dit…

Grâciles arabesques,
en surlignage d'ombres chinoises ;-)

Christian a dit…

Une éternité que je ne t'avais pas rendu visite. Rien n'a changé. Je retrouve le Pierre toujours à la recherche de cette délicate touche de lumière qui magnifie l'ordinaire.
Chacune de tes photos portent ces empreintes de délicatesse, de douceur qui doivent sûrement être le reflet de ton âme..
Continue ainsi pour enchanter nos sens. Salut Pierre

'Snot a dit…

Jean, how I enjoy the way you capture light!