lundi, octobre 30, 2006





...

13 commentaires:

herhimnbryn a dit…

Old Father Time. The craggy lines of history etched on his face.
merci jean.

LyRiAnN a dit…

Bleu des corses écorchés...

Legabal a dit…

Ce bleu mystérieux où les personnages des contes se cachent.

lasidonie a dit…

Ecorces nouéees comme le noeud d'une angoisse étrange... Sido.

théo a dit…

Bonjour Jean,

Pourrais-tu me contacter ? eaux-berges@neuf.fr

MB a dit…

Je reve de me cacher dans une lumiere aussi bleue...

brigetoun a dit…

une caverne où se blottir

Ces a dit…

Jean, these photographs of tree trucnks look so mysterious that I am prone to see other things in them, in this case it looks like a man's face melted by flowing lava...please don't laugh, these images are very surrealistic.

odile b. a dit…

Entendre parler de l'arbre me touche au trognon. Pas accro de télé, j'attends avec impatience, ce soir, l'émission de YAB.
"LA TERRE N'EST PLUS À NOUS, ON LA PARTAGE AVEC TOUT CE QUI VIT"
C'est sur France 2, ce soir, à 20H 50
Quatre documentaires à suivre dans les temps qui viennent, consacrés aux grands enjeux écologiques.
Ce soir : "TOUT EST VIVANT ET TOUT EST LIĖ"
En voilà un qui a su prendre du recul, aller voir tout ça "d'en haut", pas seulement pour les images grandioses, mais pour mûrir la réflexion et défendre cette planète, passant de l'écologie à l'humanisme.
Que serions-nous sans l'arbre ? Où irions-nous chercher refuge ? Bien sûr, les arbres ont une âme... comme, d'ailleurs, tous les objets qui semblent "inanimés" (Alphonse l'a dit)... Une âme qui souvent nous dépasse, alors que, pourtant, nous sommes issus… du même noyau et participons d'une même évolution...
La question reste de savoir si l'homme n'est pas en train de perdre son âme, dans ce monde sans respect, de consommation et de gaspillage effréné, de pollution, de divisions... Retrouver nos racines est essentiel, pour nous "reconnecter" à l'univers... Retrouver, comme nos ancêtres, le chemin que nous indiquent les éléments naturels. Reste du travail...
Je ne peux pas m'empêcher d'en rajouter une couche et de retranscrire ce beau texte, que beaucoup connaissent déjà, sans doute :

SUPPLIQUE DE L'ARBRE
(poème d'un Sage Indochinois)

Homme,
Je suis la chaleur de ton foyer
par les froides nuits d'hiver,
l'ombrage ami, lorsque brûle
le soleil d'été.
Je suis la charpente de ta maison,
la planche de ta table.
Je suis le lit dans lequel tu dors
et le bois dont tu fis tes navires.
Je suis le manche de ta houe
et le bois de ton enclos.
Je suis le bois de ton berceau
et aussi de ton cercueil.

Homme,
Laisse-moi vivre pour tempérer les climats
et favoriser l'éclosion des fleurs.
Laisse-moi vivre pour arrêter les typhons
et empêcher les vents de sable.
Laisse-moi vivre pour calmer ces vents,
les nuages, et apporter la pluie
qui véhicule la vie du monde.
Laisse-moi vivre pour empêcher
les catastrophiques inondations qui tuent.

Je suis la source de tous les fleuves,
je suis la source des ruisseaux.
Je suis la vraie richesse du pays
et je contribue aussi à la prospérité du plus petit village.
J'embellis ton pays
par la verdure de mon manteau.

Homme, écoute ma prière…
Homme, ne me détruis pas !

Evidemment, ça mériterait d'être écrit à la plume, et sur du beau papier, mais (clin d'œil d'internaute… : quelques frappes sur le clavier, c'est moins méchant qu'un coup de hache au pied d'un seigneur de la forêt... ;-)

kintana a dit…

... se poser, se fondre dans cette grotte de douceur, pour chanter la vie au coeur de ce qui vit. et passer de l'autre côté. à la fois grotte et porte, l'arbre nous conte ainsi ses secrets par ton regard qui lui donne le bleu de l'infini.
cette photo là est beauté!
merci, Jean!

annick a dit…

le doux ventre bleu
de l'arbre offre son espace
pour les murmures secrets
les cachettes si belles...
le ventre de l'arbre bleu
tripe en son coeur d'écorces...

Carolinade a dit…

Un foetus au coeur de l'arbre. Un arbre donne la vie. Les couleurs apaisent mon âme tout autant que les formes captées par votre oeil sensible d'artiste.

Chris_ a dit…

Mais pourquoi ces "belles étranges" ne sont elles pas sur Flickr... ?