vendredi, décembre 07, 2012

Chercher l'Absolu même là ...


17 commentaires:

Marie-Zig a dit…

Je trouve aussi que l'oignon (et sa pelure) est très photogénique.

Un rayon de soleil dans une pelure ouvre des mondes insoupçonnés.

Anonyme a dit…

Et il est trouvé !
Sublime,

Rachel D. a dit…

Magnifique ! Je ne regarderai plus les oignons de la même façon. Merci.

mémoire du silence a dit…

Enfin j'y vois clair
et j'aime que mes yeux se soient ouverts
sur cette simplicité

c'est beau

arlettart a dit…

Rebondi, si bien dessiné
le ballon peut s'envoler
Vers les lueurs improbables
papier froissé
cadeau de la nature- belle

ani a dit…

jolis ses oignons et encore mieux s'ils ne font pas pleurer !

Kaya a dit…

Beautiful!!! These onions are so fantastic!!!

I can see every little detail. Lines, shapes and composition are so impressive.

Acouphene a dit…

J'en pleure (ou Jean pleure)...
Est-il possible d'emprunter quelques photos en indiquant l'auteur bien sûr ?

Jean a dit…

Mais bien entendu , avec plaisir !

Mahina a dit…

ceux là...je les mange!!!

Leovi a dit…

Couleurs délicieuses dans ces oignons, je l'aime, très bon travail. Salutations.

Fifi a dit…

Simplicité et beauté de la vie ordinaire !

lorik a dit…

This must be one of the most beautiful photographs of onions that I have ever seen! The colour glows, the texture makes me want to touch it.

Pascale a dit…

Oui, même là... partout où se pose le regard... quelle chance de le voir..
Pascale

Louis-Paul a dit…

."(…)la transparence d'une pelure d'oignon qui retrouve dans son esthétique et son graphisme une noblesse toute nouvelle…"
De suite en voyant cette photo j’ai repensé au travail de Denis Brihat au Théatre de la photographie et de l’image à Nicehttp://www.tpi-nice.org/expo/index.htm


Juan Víctor Blanco Viera a dit…

Un bodegón magnífico..."para echarse a llorar".
Me gusta, Jean.
Una abrazo.

Karine A. a dit…

c'est une bonne idée. belle macro