jeudi, mars 19, 2009


...

9 commentaires:

gabray a dit…

Une très belle photo : des couleurs magnifiques. Bravo!

Acouphene a dit…

Superbe blog où je retrouve mes êtres favoris, arbres de sagesse !

vaandando a dit…

um prazer voltar a ver boa fotografia sobre a natureza!
cordialmente
________ JRMARTO

annick a dit…

Un arbre cela peut souffrir aussi
Du plus profond de son être
Et surtout quand il aime
Même si ses bourgeons trompent l'oeil
Par leurs dentelles qui se dévoilent
Un arbre c'est une palpite
Un coeur vivant
Qui des racines jusque sa cime
Grandit respire pleure et se rire

arletteart a dit…

Et l'arbre pleure
ses larmes de sang
Blessures du temps
du temps qui va

Christian a dit…

Cette photo et grandiose et rare Jean !
Mets-là sur le dessus de ta pile...

Bien-sûr qui n'y voit pas ce sexe féminin dans toute son impudeur, mais aussi dans toute sa vérité ?

Les commentaires ci-dessus (inconscients ?) en témoignent...

Tu as su, par ton regard de photographe, capter cette similitude des natures - nous la retraduire. Merci.

pierre a dit…

Ecorce de feu (de Sequoia?)

pierre a dit…

Ecorce de feu (de Sequoia?)

Arthémisia a dit…

Une blessure qui n'en finit pas?