dimanche, février 22, 2009







...

15 commentaires:

amatamari a dit…

Chaque arbre contient un monde ...
grâce, lumière incroyable!

:-)

gabray a dit…

Une lumière superbe pour mettre en valeur de très belles couleurs!

dourvac'h a dit…

Ton cliché du haut... Quelle magie !!! Les troncs de bouleaux "parcheminés" au crépuscule nous révèlent bien des mystères orangés... J'avais composé une photo de mon Amoureuse et Fée préférée devant une écorce de bouleau photographiée au crépuscule... Le tableau à l'huile de 1995 est resté... les deux photos magiques des modèles (humaine-féérique et arborescent-féérique) sont restées... merci de ta visite, et tes DEUX commentaires sont bien parus ! (y a "modération", donc ça "filtre"... pas d' panique, surtout ! Rien s' perd... et j' dois valide ejuste après... ). Amitié et merci de cette fidélité artistique, cher voisin !

Sidney a dit…

Looks like that tree suffered un lot... beautiful sunlight... wonderful colors.

Sidney a dit…

Looks like that tree suffered un lot... beautiful sunlight... wonderful colors.

maria-d a dit…

Que de douceur... que de douceur... dans cette rencontre ... c'est très beau

Anonyme a dit…

D'arbre en arbre,après le dépouillement et la solitude de ceux du désert, je retrouve avec un immense plaisir les vôtres, Jean.
Gene

MUTTI a dit…

Merci Jean, merci d'être passé dans mon espace, merci d'aimer les arbres autant que je les aime. Un peu photographe moi-même, TRES AMATEUR... j'admire vraiment votre travail...
A bientôt...

annick a dit…

ce matin, des troncs éclairés m'offraient leurs beautés belles, c'est beau.

Cergie a dit…

Surprenant contraste entre le bleu léger d'un ciel d'un début de matinée un peu avancée (?) et le jaune épais d'un soleil levant sur un tronc.

Bee a dit…

Très belles photos! j'aime beaucoup! Merci de votre visite. A bientôt

Corinne a dit…

Douceur d'une lumiere d'hiver pour rechauffer la vie qui sommeille sous l'écorce...

Sous l'écorce de nos peau aussi...

Lyriann a dit…

Toujours autant de belles tonalités sur ce blog !

contre-jour a dit…

Cet arbre, comme tous les arbres à l'écorce humaine, possède une excellente mémoire, celle qui raconte l’évanouissement des saisons.

A.M. Bruffin a dit…

Tout simplement magnifique!