samedi, janvier 10, 2009


...

8 commentaires:

Renée a dit…

Quelle belle couleur! La pureté même!

Gene a dit…

Perfection de l'humble.

annick a dit…

Un oignon
C'est tout rond
Et sans bel d'oignon
Puis quand la main l'épluche
L'oeil ce gourmand de temps
Il se met à pleurer
Devant tant d'émotions
Que la vie cueille et offre
Sur le tapis de la vie
Et même dedans la terre
Où pousse le bel oignon

annick a dit…

Un oignon
C'est tout rond
Et sent le bel d'oignon
Puis quand la main l'épluche
L'oeil ce gourmand de temps
Il se met à pleurer
Devant tant d'émotions
Que la vie cueille et offre
Sur le tapis de la vie
Et même dedans la terre
Où pousse le bel oignon

je repose les mots, car quand mes doigts ont écrit, il me semble que c'est ce ressenti là, qui souhaitait s'offrir sur la page blanche...

Christineeeee a dit…

Il se saisit du bel oignon...
Et du bout de son couteau
Enleva une peau,
Puis deux,
Puis trois,
Puis quatre,
Puis cinq,
Puis six,
Puis sept....

Et oui, l'hiver est rude, mais l'oignon l'avait prédit !

Biseeeeeeeees de Christineeeee

Corinne a dit…

Dans un seul oignon que de promesss...
de bonnes senteurs me parviennent déjà aux narines!

Nanou a dit…

les couleurs évoquent une vieille cuisine chaleureuse

Marguerite a dit…

Une belle nature morte avec un oignon plein de suc...