lundi, octobre 06, 2008







J'adore cette écorce ..

9 commentaires:

gabray a dit…

Le jour semble finir ... le soleil éclaire encore la campagne ... Bonne nuit! C'est tout beau ... et calme!

Pas-a-pas se fait notre chemin a dit…

Patrick HIERARD, bonjour chrisounet
le roman de mon blod va etre edité,si tu souhaites te le procurer,ci joint la marche a suivre
tres amicalement


Quand je serai grand, je ferai Berbère
Éditions du Masque d'Or
COLLECTION PAROLES D’HOMMES

Laissez vous entraîner par la saga de Maurice, l’orphelin de Lorraine, qui débarque au Maroc en 1926 pour y mater la révolte des tribus d’Abdel Krim, mais Maurice déteste cette guerre coloniale. Suivez-le quand il s’opposera à l’armée américaine de Patton qui débarque au Maroc pendant la Seconde Guerre mondiale.
Il aime passionnément le Maroc, mais Maurice sera pris dans la tourmente de ce pays qui cherche son indépendance. Meurtres sauvages d’Européens, réponse tribale de l’armée française et c’est l’engrenage dramatique. Il échappera à des attentats, il ne vivra plus qu’avec son revolver et sa grenade dans la poche.
Le calme revient, Maurice trouve sa voix au Sud marocain en aidant les fellahs à développer leur agriculture, il est aimé et respecté, Maurice c’est sur mourra au Maroc.
1965, le retour mystérieux vers la France : il découvre l’affreux nom de « Rapatriés », il est un étranger dans son propre pays, il souffre et sa famille aussi. C’est alors la longue adaptation à son nouveau pays. Maurice a 60 ans…
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

BON DE COMMANDE
À découper et à renvoyer à :
Hierard Patrick
74 chemin de la plaine
11 290 Villeneuve les Montreals

NOM et prénom : …………………………………………………….……………

Adresse : …………………………………………………………………………

Code postal : ………………Ville : …………………………...

Désire commander … exemplaire(s) de l’ouvrage
« QUAND JE SERAI GRAND, JE FERAI BERBERE »
au prix de 24 € franco de port


Merci de votre commande Joindre chèque à l’ordre de Hierard Patrick


Merci de votre commande avant fin octobre en disposer avant noël

Maria-D a dit…

"J'adore cette écorce"... moi aussi... splendide... gorgée de lumière

framboise a dit…

Moi aussi, pas d'autres mots, j'aimerais la caresser et la sentir.

Passer les rivières a dit…

Très belles images..je suis éblouie

HELENE J a dit…

on sent la fraicheur!

@nn@ a dit…

Effectivement vous avez une manière de la caresser avec votre objectif que l'on aurait presqe envie d'y poser la main et de s'en approcher pour en humer le parfum

herhimnbryn a dit…

Light and shade.

pierre a dit…

Quand l'arbre s'inspire du minéral.

Tu te plisses
et dans tes plis
tu embrasses le monde.