samedi, octobre 11, 2008



...

10 commentaires:

porphyre a dit…

Nature, quand tu nous tiens !
Très, très belles photos. Les arbres sont commes des cathédrales.. Et ce n'est pas mon prénom qui va démentir.
Bonne journée !

dourvac'h a dit…

Porphyre et Plotin ne sont pas loin, en effet... et Caspar David Friedrich... Bravo à ton inspiration et à ton talent paysagiste des rêves ! Amitié et grand merci de ta visite !

pierre a dit…

Tout son corps vibre
et nous avec lui
frisson à foison
la fièvre de s'élancer.

annick a dit…

tordu déchiré
toujours il vise son ciel
et son jour chaque jour
quitte la mort
pour la vie
car il l'aime la vie
ô comme il aime
cet arbre
qui en vu des vues
sans cesser de l'aimer
jamais
son chaque jour

Viviane a dit…

Bon week-end
Amitiés
viviane

Maria-D a dit…

Comme vous savez bien capter la lumière... extérieure et intérieure...
Beau très beau cette tourmente lumineuse

Christineeeee a dit…

Soleil couchant,
Quand tu nous tiens !

Biseeeees de Christineeeee

HELENE J a dit…

^jusqu'où va cet arbre? jusqu'au ciel?

framboise a dit…

Bel enchevètrement dee branches ocres sous la lumière.
Quel est cet arbre que je ne reconnais pas ?

colette a dit…

vous êtes dans votre "période or" en ce moment avec ce ciel l'autre fois et ces branches aujourd'hui...