vendredi, mai 23, 2008










...

4 commentaires:

@nn@ a dit…

...de la puissance de certaines images...
celle-ci, je n'ai pu m'empêcher d'y voir les longues barbe et chevelure emmêlées du magicien Gandalf le Gris

pierre a dit…

Mater dolorosa.

@nn@ a dit…

Mater dolorosa...
oui d'une certaine manière. Sauf que la mienne à les cheveux de neige et que ses doigts décharnés ressemblent plus désormais a des sarments de ceps de vigne, noueux comme la vie à laquelle elle s'accroche...
...Alors écouter le "Cum dederit" du Nisi Dominus de Vivaldi ou le "Misere" de Allegri

marietom a dit…

superbe !