lundi, avril 14, 2008


La terre nous en apprend plus long sur nous
que tous les livres .
Parce qu'elle nous résiste.
L'homme se découvre
quand il se mesure avec l'obstacle .
Mais , pour l'atteindre ,
il lui faut un outil .
Il lui faut un rabot , ou une charrue .
Le paysan , dans son labour ,
arrache peu à peu quelques secrets
à la nature ,
et la vérité qu'il dégage
est universelle .
Saint Exupéry
Terre des hommes

19 commentaires:

alice a dit…

Loin la route continue
les arbres marbrent de brun clair
le ciel au sourcil doré.

Rosie a dit…

Qu'importe ce que feront les hommes pour apprivoiser la nature, essayer de la mater, elle sera toujours gagnante, elle sera là encore quand nous aurons disparus.

La nature décide de la température, de la végétation, des cataclysmes, elle se révolte bien souvent, mais elle a toujours le dernier mot.

Préférable de vivre avec la nature que contre nature.

Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

brigetoun a dit…

la photo est belle, et la phrase juste en ses prémisses.
Mais je vaisavoir le même problème avec vous qu'avec mon vieux copain de père, parce que j'ai toujours l'impression que Saint Expupéry, malgré le petit prince où l'adulte s'ouvre à l'autre, est proche (plus encore dans Citadelle) du culte de la force

Jean a dit…

Rosie et Brigetoun

Saint Ex n'a jamais prétendu qu'il fallait matter , dominer la nature , jamais dit qu'il fallait utiliser la force .
Au contraire .
La première ligne de ma citation d'aujourd'hui , déjà , est très claire :
"... La terre nous en apprend plus long sur nous que tous les livres ...."

Saint Ex ne propose pas un affrontement avec la nature , mais au contraire une complicité , un travail en commun .

La charrue , le rabot ne sont que des intermédiaires , des outils de conversation avec la nature .

L'enfant , l'adolescent se construisent en affrontant leur père , les difficultés de la vie .
Pour Saint Ex , la nature joue le role du père , il ne s'agit pas du tout de la matter .

Ce n'est pas l'homme qui domine la nature , c'est la nature qui enseigne l'homme , qui le fait grandir .
Et surtout pas en utilisant la force !
N'oublions pas que les dernières missions de Saint Ex furent sur un avion de reconnaissance , non armé , malgré la flack et les chasseurs allemands .
C'était un choix .
Un choix qu'il a assumé jusqu'à sa mort .

Nous en reparlerons car c'est un des thèmes centraux de Saint Ex .

Je vous souhaite une belle journée malgré un soleil timide .
Il parait que demain ...il sera plus resplendissant .

Bruno a dit…

Tu as raison l'homme n'a pas autorité sur la nature et jamais ne pourra la dominer mais il peut dans son égoïsme la détruire avec ses armes.
Le sages est celui qui contemple pour apprendre ce que la nature lui offre et non celui qui l'arrache .

Bonne journée jean

Maria-D a dit…

Lueur de l'aube
Derrière les arbres
J'entends la voix
Du jour naissant

annick a dit…

La nature
Ô si belle
Longtemps
Je t'ai marchée
Et je te marche encore
En corps
Au plus près de mon corps
Je commence juste
A voir moins rien qu'un peu
Et cela m'émerveille

pierre a dit…

Toute une philosophie en la bouche des enfants
Dominer la nature: un fantasme judéo-chrétien;
Que peut-on faire lorsque le pli est pris?

Jean a dit…

Je ne pense pas qu'il s'agisse de dominer la nature .

Saint Ex dit que l'homme se crée dans la difficulté , dans l'effort .

Vivre dans la facilité ramollit , ne mobilise pas nos énergies , ne propose pas de problèmes à résoudre en dépassant nos limites précédentes .

L'echec , la difficulté sont à l'origine de recherches , d'approfondissements qui n'auraient pas eu lieu si tout avait été facile .

claudeleloire a dit…

la nature de l'homme est semblable à la nature tout court, parfois elles se rebellent, parfois elles vacillent, parfois elles tiennent le cap ...
Ensemble nous avons un chemin de vie à parcourir en prenant soin l'un de l'autre .

pierre a dit…

L'effort est une grande école... chose bien oubliée aujourd'hui!
Des périodes de l'Histoire ont mis en avant le culte de l'effort, individuel ou collectif, avec les dérive que l'on sait... Je ne suis pas certain que seule la volonté de surmonter les difficultés, soit seule formatrice d'une indivudualité... A trop d'empêchements, le nihilisme pointe le nez.
Il y a volonté et volonté, pile et face d'une même chose, ombre et lumière. La pensée de Nietzsche a été, de ce point de vue, bien dévoyée.

Rosie a dit…

@ Jean

Mon com ne voulait pas dire que St-Ex voulait dominer la nature, loin de là, Le Petit Prince c'est mon livre de chevet, il y a dans ce livre des principes de toute une vie, et je base mes valeurs là-dessus.

Je disais seulement que la nature se révolte souvent contre les hommes ex: réchauffement de la planète.

Bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Annick a dit…

Et puis
Si le bel effort
Presque inutile
Reste
L'effort bel
Fort essentiel



Merci de reciter Le petit prince de St Exupéry, je l ai lu il y atrès longtemps, et j avoue ne plus le connaître...
MERCI
ET AUSSI tous vos mots, chez Pierre et Bruno...
Bonne soirée de vous....

pierre a dit…

> Annick, reprends vite tes classiques et tu en cultiveras que mieux ton jardin...
bonne soirée à tous.

NicoleA a dit…

j'aime beaucoup ces citations de St Exupéry . Je fais partie de ceux que le Petit Prince émerveille encore et toujours .
Vos photos sont magnifiques j'iame surtout votre manière de capter la lumière c'est un vrai talent !

Mais je vous surprendrai sans doute en vous disant que mon mari autrefois pilote de Mirage III R fut au 1/33 , un escadron de reconnaissance alors sur la base de Strasbourg(c'était dans les années 70 , et ce 1/33 étant l'Escadron de St Ex autrefois, les avions avaient comme écusson ... le Petit Prince ... et relique parmi les reliques, on pouvait voir dans le bureau du Commandant d'escadron le fauteuil de St Ex !!!

Louis-Paul a dit…

En lisant ces mots de St Ex, je me suis de suite replongé dans « mon vagabondage » :

"Je suis revenu sur un cliché un de mes préférés. Car l'on y trouve l'homme et la terre, et au loin qui se devine à peine, le cloché, le village et ses mystères. Il y a tout simplement dans cette photo un parfum de terre, une rare complicité et l'harmonie de l'homme et de la nature."

Bien reposant aussi de venir se promener chez vous. Très bonne semaine.

Rosie a dit…

Un p'tit bonjour en passant.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Bruno a dit…

Sur le principe de l'effort , je suis d'accord avec toi et Pierre . Mais la nature n'est pas là pour être contemplée et se questionner sur l'essence du sens ? , je crois que oui
Bonne journée Jean

Corinne a dit…

Après une journée de labeur
Un chemin à longer sous la tranquillité des grands arbres, dans la sérénité du soir.