jeudi, mars 27, 2008



Toulouse .
Place des Carmes en novembre

...

2 commentaires:

Annick a dit…

Et il passe
Là où est passé ce regard
Qui le porte et le transporte
Au delà
En attendant
Que leurs regards se croisent
Encore de vrai
Sous les palpites des arbres
Qui chuchotent en slence

pierre a dit…

Les carmes déchaussés, les arbres en déplume.

Variation avec auvent, ombre et lumière.