lundi, juin 12, 2006















Vanda et capillaire .




...

11 commentaires:

Nathalie Dau a dit…

Il y a comme un profil grec, dans cette lumière orange. Une femme, avec un chignon bas sur la nuque, et un cou très long émergeant du tableau comme d'une robe.
L'autre photo a une lumière de jungle. Où est le tigre ? Pas loin, sans doute.

Dalva a dit…

Hmmm... c'est beau! Ici en Brezil, Jean, cettes petites et delicates feuilles verts s'appellent AVENCA. Sont dificiles d'avoir, elles sont amis des lieurs fraiches... et je les adore!

Une belle journée, toujours avec belles oeuvres d'art!

annick a dit…

des photos magnifiques

IKdix a dit…

Jean, tu as le don de capter la lumière qui met si bien en valeur le "détail important".

brigetoun a dit…

la première m'a sauté à la figure et la seconde n'en finit pas de s'afficher. La première photo d'une photo du viet nam ? sur la seconde ça y est j'adore la lumière qui teint les petites feuilles en jaune et bouffe le fond

Timmybomb a dit…

An excellent little study in lighting.

annick a dit…

je viens les revoir avant de dormir, elle sont vraiment très jolies...

pfong a dit…

Jean, your work with light and shade gets better and better. These two are a delight.

Cergie a dit…

C'est drôle, j'avais dans ma chambre de jeune fille une aquarelle reprenant exactement le thème du dessus.
La maison a été vendue et l'aquarelle est chez mon frère aîné.
J'ai une orchidée qui fleurit en ce moment, mais ce n'est pas celle qui est de la même variété que la tienne.
Elle a l'air en pleine forme. Les miennes sont pitoyables...

Christian Adams a dit…

Saisir la lumière, saisir le moment.
Parfait.

Carolinade a dit…

ce 12 juin mouille mon coeur. Ces jeux d'ombres et de lumières, je ne m'y habitues pas et c'est tant mieux. Chaque fois, mon coeur s'ouvre et soudain, j'aime la vie bien au-delà de...

ce qu'un simple reflet de fin de jour peut faire sur une pirogue... ce qu'un seul jet de lumière sur la plante verte offre à mon coeur. Zen, je suis zen.